Bienvenue sur Fazbear World, le forum RPG sur le jeu d'horreur aux personnages bien particulier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I want know. Explain me. |x| Pv Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 18 Oct - 15:30





« I want kno. Explain me. »


11h18, Fredbear's Family Diner …

« Tu es bien arrivé, Djamel ? »

« Ouais, j’suis arrivé. T’en fais pas. Je suis dans mon bureau, là. »

« Tout se passe bien ? Tu ne t’ennuies pas trop ? Ta sœur t’embrasse et te souhaite bon courage. Tu devrais l’emmener, un jour. »

« Pour l’instant, ouais et… ouais. » soufflais-je, mystifiant au sujet de mon ennui. Comment pourrais-je éprouver de l’abattement avec ce qui s’était passé la veille ? « Qu’est-ce qui pourrait s’passer, de toute façon ? A part voler des trucs de décoration, des pizzas et tout … Et ouais. J’y penserais. J’emmènerai John aussi. »

« D’accord. Aller, ne t’endors pas et ne traîne pas. »

« Tss … T’inquiètes pas. »

Une sonorité retentit. La conversation téléphonique est terminée. Mère, tu es si crédule … Ces restaurants ne sont pas aussi sains qu’ils ne le font penser. C’était mon deuxième coup de fil en ce début de soirée ; le premier ayant été avec un collègue, le seul que je connaissais dans cette pizzeria.
Une pizzeria comme tant d’autres en apparence, peuplée de garnements aussi bruyants les uns que les autres, animée par des mascottes robotiques apparaissant sous l’allure d’un animal gaillard et bénin, danseur et chanteur. Pourquoi suis-je revenu dans cet édifice suite à ma première nuit quelque peu … spéciale. J’aurai pu démissionner sans demander mon reste, en dialoguer avec le responsable comme l’aurait fait n’importe quelle personne censée.
Mais non ; je ne l’ai nullement fait, car, pour dire vrai, je me questionne au sujet de cette trilogie, de son histoire, de son fonctionnement et ce premier phénomène surnaturel a développé en moi ce vil défaut qu’est la curiosité. C’est là la raison pour laquelle je suis revenu poursuivre mon job ; j’ai gardé sous silence ma rencontre avec Stella, cette étrange animatronique louve polychrome, que ce soit à mon entourage ou à mon supérieur.
Peut-être aurais-je dû. Peut-être ai-je bien fait. Je n’en sais rien.

Tic, tac. Tic, tac.


La pendule suspendue au mur m’angoisse. Il sera bientôt l’heure. J’étais déjà en tenue, prêt à affronter la nuit et les secrets dissimulés derrière ces murs épais et glacials, et cette fois-ci j’ai prit la précaution d’emporter ne serait-ce qu’une de mes armes ; ma première nuit aurait pu m’être fatal et c’est ce qui m’a poussé à prendre cette initiative.
Scrutant silencieusement les aiguilles défilantes sur l’horloge, un soupir m’échappe, las et pourtant crispé, puis je me remémore de récents souvenirs tels que les paroles de mon supérieur au sujet des consignes, de ce qui m’était autorisé ou non ; il me serait parfois amené à coopérer,  à agir, à alterner de poste de bâtiment en bâtiment.
Ce matin, le gérant me l’a rappelé et m’a d’ailleurs informé de l’arrivée d’un gardien, plus précisément d’un revenant à ce que j’avais comprit, dans le restaurant principal : un certain Mike, il me semble.

Hum … Je ne connais encore personne ici. Il serait peut-être temps que je fasse connaissance avec un habitué. C’est ce que l’on m’a conseillé.

Dans ce cas, mieux vaut s’y prendre tôt : je vais lui rendre une petite visite en tant que collègue novice. Sur cette pensée, je vérifiais une dernière fois les différentes pièces de mon secteur à l’aide des caméras, m’assurant que rien ne s’y passe, et de temps en temps j’ai l’impression d’apercevoir des choses improbables ; je me dis alors que c’est l’une des ruses de ma naturelle paranoïa. Une fois les diverses salles observées en coup de vent, je me hâtais et quittais la bâtisse non sans jeter quelques coups d’œil par-dessus mon épaule, légèrement anxieux, fermant soigneusement la porte derrière moi.

11h36, devant Freddy Fazbear's Pizza ...

Freddy Fazbear’s Pizza n’était pas bien loin puisqu’il ne m’a fallut que quelques minutes à peine pour m’y rendre.
À présent, je me trouvais devant l’entrée, immobile, le regard rivé sur l’emblème de la bâtisse, ne sachant guère comment y pénétrer et manifester convenablement sa présence sans faire peur à ce fameux gardien qui me prendrait probablement pour un intrus. Je titillais le gant d’un blanc immaculé qui recouvrait ma main droite, plissais un peu les yeux avant de siffler entre mes dents. Comment pourrais-je faire ?
D’ordinaire, je serais déjà entré sans crier garde, me fichant pleinement du reste, et allant droit au but or je ne souhaitais pas faire mauvaise impression en étant impoli, notamment devant un aîné qui pourrait répondre à mes interrogations, je l’espère, autrement j’aurais fait ce chemin pour rien.
En soit, j’aurai perdu cinq voire dix minutes de ma vie.

Seulement je fus tiré de mes songes, car un bruit semblable à un moteur retentit dans mon dos. Un véhicule ? Je me tournais d’un quart de tour, pivotais la tête vers la source de ce tintamarre qui venait de rompre la quiétude de la nuit ; et vis effectivement une voiture se garer sur le parking. À cette heure si tardive pour certains, et raisonnable pour d’autres, comme moi, seuls les employés, et peut-être les sans abris, s’établissent ici. J’avais donc une petite idée sur le propriétaire, mais je préférais patienter et le voir de mes propres yeux bien que ma déduction était tout bonnement logique. Je repositionnais mon couvre-chef, croisais ensuite les bras sur le torse et demeurais immobile.

« Mike Schmidt, je suppose ? »

Spoiler:
 


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 18 Oct - 16:10

11h15: je m'apprêtait  a quitter mon appartement pour ma troisième nuit , presque aussi a plat que lorsque j'était rentré du travail le matin même. avec l'habitude, j'avait réussit a trouver mon rythme en tant que travailleur de nuit et parvenait a avoir mon compte de sommeil, mais ce jour la, c'était sans compter sur mon propriétaire qui était "gentiment" venu tambouriner a la porte vers huit heure du matin pour me réclamer le loyer, de manière toujours aussi courtoise. a force de négociation, j'avait réussit a obtenir un délais supplémentaire, en promettant de payer ladite somme des que j'aurait eu mon salaire.

j'avait bien essayer de me rendormir par la suite, mais c'était peine perdu, alors je m'étais finalement résigné a occupé ma journée comme j'avait pu. j'était finalement partit au travail plus tôt que prévu, n'ayant rien d'autre a faire. pour moi, malgré le stress évident que provoquait les nuits de garde a Freddy Fazbear's Pizza, c'était devenue une sorte de routine presque rassurante, un peu d'émotion dans ma vie monotone et solitaire.  il était 11h40 lorsque j'arrivai sur le parking, déjà revêtue de mon uniforme soigneusement arrangé. je ne remarquais pas tout de suite le jeune homme devant la pizzeria et sortit de ma voiture, en replaçant mes cheveux avant de mettre mon couvre chef calmement. un calme que je conservait en permanence et qui selon mon entourage trahissait un certain renfermement sur moi même qui n'allait pas en s’arrangeant. de quoi ils se mêlent les gens? je suis comme je suis et c'est très bien comme ça.  

avec mon Thermos de café a la main, je me dirigeai vers l'édifice, qui était devenue pour moi comme un échappatoire, voire une sorte de refuge, peut être un des seuls endroit ou je me sentait vraiment utile a quelque chose et ou je n'avais pas l'impression d'être a coté de la plaque, en même temps, normal, j'y travaillait seul, enfin, jusqu’à aujourd'hui en tous cas, puisque cette fois ci, quelqu'un m'attendait. il semblait jeune, la vingtaine tout au plus et portait lui aussi l'uniforme de gardien de nuit. il se tenait face a moi les bras croisés et semblait plein d’assurance comparé a moi. lorsqu'il m’interpella, je le regardait en répondant d'un ton courtois, essayant de ne pas montrer que je n'avais plus vraiment l'habitude de parler a quelqu'un:

" bonsoir, oui, c'est bien moi. et vous ?  je suppose que vous êtes nouveau, je ne vous ait jamais vu ici..."  

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 18 Oct - 20:53





« I want kno. Explain me. »


L’individu sortit finalement de son véhicule, et il semblerait qu’il m’ait aperçu. De mon emplacement, et particulièrement dû à l’obscurité peu dominé par les éclairages, je ne pouvais distinguer ses traits physiques, cependant je pouvais reconnaître cet accoutrement semblable au mien, assortit au couvre-chef ; je doute fort d’une quelconque possibilité introduisant une erreur sur ce qui concerne son identité. Il ne pouvait s’agir que de lui, mais, par sûreté et politesse, je préférais demander confirmation et pour cela j’attendais qu’il s’approche.
La distance nous séparant diminuait, me permettant sitôt de le dévisager rapidement. Hum, effectivement, il avait quelques années de plus … L’écart ne devait pas être bien grand. Ma foi, c’est l’impression qu’il me donnait. Quand il fut à proximité de ma personne, je lui posai la question et la réponse, aussi correcte soit-elle, suivit :

- Bonsoir, oui, c'est bien moi. Et vous ?  Je suppose que vous êtes nouveau, je ne vous ait jamais vu ici...

Décroisant les bras, en guise de salutation, par automatisme, j’apportais ma main droite, doigts tendus et joints, au bord intérieur de ma coiffe. Un geste rapide et simple que j’ai conservé depuis mon départ de l’armée. Je hochais ensuite  la tête, abaissais légèrement mon képi puis répondit, perpétuellement sur ma tonalité naturelle, mais pourtant policée :

« Djamel, ou Isseï, Kanzawa. Au choix. Vous pouvez me tutoyer. » commençais-je avant de reprendre. « Et oui, je suis nouveau depuis hier. Cependant, je ne suis pas dans ce bâtiment là. J'occupe le poste à Fredbear's Family Diner. »

Sans le quitter des yeux, j’inclinais faiblement la tête sur le côté puis désignais de mon pouce ganté l’édifice situé derrière moi : il serait plus juste, que ce soit pour une question professionnelle ou non, et confortable de rentrer. Nous pourrons tout aussi bien poursuivre notre dialogue à l’intérieur. D’autant plus qu’il semble être une personne … plus ou moins sérieuse et renfermée.  

« Rentrons, voulez-vous. Ça sera mieux qu'ici. Je vous expliquerai. »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 18 Oct - 22:18

dans toute ma carrière d'agent de sécurité, j'avais pu croiser toute sorte de personnes, que ce soit le petit groupe de délinquant de quartier aux collègues plus ou moins aimable, jusqu'au supérieur hiérarchique qui vous regardaient de haut comme si vous étiez le dernier des déchets, mais bien que le port de l'uniforme me donnait, parait-il, une certaine prestance, je ne m'attendait vraiment pas a ce que le jeune homme nouvellement embauché me fasse un salue militaire, comme si j'étais d'un grade supérieur a lui, alors qu'en vérité, nous étions au même niveau lui et moi, même si j'avais une certaine expérience comparé a lui, mais j'avais moi aussi été novice, je devais avoir a peu près son âge lorsque j'avais travailler pour le première fois a Freddy Fazbear's Pizza.

j'en déduis qu'il avait fait l'armée avant d'arriver ici, ce qui n'était pas mon cas. cela dit, ce petit signe de respect aussi insignifiant soit-il aux yeux du jeune gardien me fit une impression étrange, j'en fus a la fois flatté et un peu intimidé, il faut l'avouer, d'ailleurs, je ne su pas vraiment comment y répondre, n'étant pas familiariser au protocole militaire. je me contentait de hocher la tête et lui répondit calmement:

- très bien, alors dans ce cas, tu n'as qu'a me tutoyer aussi. heureux de te rencontrer, Djamel.

je commençais a sortir mon trousseau de clef et cherchai le passe-partout de la pizzeria avant d'ouvrir la porte lorsqu'il me proposa de rentrer, de toute façon, c'était l'heure de se mettre au travail. sans plus tarder, je l'emmenai a mon poste de surveillance

- ne fais pas attention au désordre, ça a toujours été comme ça. tu m'accorde un instant? tu peux  t'asseoir en attendant.

il n'y avait qu'un seul siège dans l'office et je m'empressait d'aller emprunter une  chaise dans la salle principale, que je ne manquerai pas de remettre en place par la suite. Djamel semblait avoir des explication a me donner et sûrement des question a poser, autant être a l'aise durant cette conversation. je revenais dans l'office en posant la chaise face a lui et m'y installai calmement avant de jeter rapidement un coup d’œil aux différentes caméras pour vérifier que tout était calme, par habitude, puis je posai mon Thermos sur le bureau en demandant calmement:

- tu veux un café ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Mer 21 Oct - 14:16





« I want kno. Explain me. »


Mh ? Il semblerait que mon salue l’ait quelque peu interloqué en premier lieu. Oui, en premier lieu, car je ne parvenais pas à décrypter ses expressions, pourtant discernables, ce qui me faisait supposer qu’il était partagé entre deux impressions, mais cela ne me surprenait pas, ou pour ainsi dire plus : je suis familiarisé depuis peu à diverses réactions que provoquent mes comportements militaires ; qui sont par ailleurs devenus une habitude, un automatisme. À cela, il a certainement dû deviner que j’ai fait l’armée. Soit. Étant donné qu’il s’agit d’un vétéran dans cette profession qu’est le gardien de nuit, je dois donc être déférent.

- très bien, alors dans ce cas, tu n'as qu'a me tutoyer aussi. heureux de te rencontrer, Djamel.

« Entendu, et de même. »

Pendant qu’il cherchait la clé correspondante, j’observais silencieusement le panorama nocturne, levais ensuite les yeux vers le ciel parsemé d’étoiles ; je ne connais que trop peu ces pizzerias, tout comme j’ignore la véritable responsabilité des gardiens. Je pensais qu’il s’agissait d’un job comme un autre, peut-être insignifiant et pesant, où le seul but était de veiller, pour ne pas dire surveiller, durant six heures. Et bien, on dirait que je me suis planté : jamais je n’aurai cru que je me ferai assaillir, injurier par une des mascottes … pour ensuite me taper la causette avec elle. J’espère que ce phénomène angoissant et surnaturel n’est pas courant.

Je soufflais légèrement en me retournant. Il était temps de se mettre au travail. De ce fait, j’emboîtais le pas, pénétrant dans ce milieu qui m’était parfaitement inconnu.

Mike m’emmenait vraisemblablement dans son office. En dehors des couleurs et de l’organisation ; la structure, les chemins, ni même la décoration ne se particularisait à Fredbear's Family Diner. En revanche, lorsque nous arrivâmes au poste de surveillance, je fus quelque peu perdu : ce n’était guère spacieux, loin s’en faut, et la présence d’un porte située sur chaque côté m’intriguait un peu. Mon regard s’enfuyait sur la façade, sur les divers objets dont un … cupcake qui me faisait penser aux trois peluches naturellement installés sur le bureau de mon office, puis de nouveau sur Mike. J’admets que je me sentais un peu à l’étroit.

- ne fais pas attention au désordre, ça a toujours été comme ça. tu m'accorde un instant? tu peux t'asseoir en attendant.

« Pas de problèmes. » dis-je en hochant la tête.

Il prit congé. Je m’installais alors ; retirant pour un temps mon couvre-chef, m’adossant au dossier, croisant les jambes et les bras. En dépit de mon manque d’expérience et de mon récent engagement dans le domaine, je suis déjà accoutumé à mon zone et cela me fait bizarre d’être dans une autre. Mh … Un jour, je visiterai les différents bâtiments. Un jour. Ainsi, je m’y familiariserai. Mes mirettes se fermèrent succinctement, laissant carte à blanche à mes autres sens ; j’entendais quelques bruits, proches et lointains, distincts et flous. Des pas accompagnés de fins grincements retentirent ; Mike était revenu avec une seconde chaise. Il s’établit à son tour, face à moi, inspecta par le biais des caméras les salles et posa son thermos.

- tu veux un café ?

« Non merci, je te remercie. Ce n’est pas ce que j’apprécie le plus. » avouais-je en retenant une grimace avant de poursuivre. « J’irai droit au but : je veux des explications sur certaines choses. Tu sais que j’ai été nouvellement recruté, je ne sais donc rien. Ni sur la manière de procéder, ni même sur ce qui se cache entre ces murs. »

Je fronçais les sourcils, le lorgnant sans ciller et reprenant de ma tonalité ferme :

« Lors de ma première ronde, je suis tombé sur une animatronique, activée, hostile au premier abord, armée d’une hache et ne provenant pas de mon secteur. J’ignore comment elle est entrée, mais … Il semblerait que son activation soit involontaire. Est-ce normal ? »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Mer 21 Oct - 20:30

lorsque mon interlocuteur refusa poliment le café en disant qu'il n'appréciait pas vraiment cela, je lui sourit un peu nerveusement. je ne lui en voulait pas, loin de la, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, c'est juste que  je me sentait plutôt gêner de le boire seul devant lui. je décidai donc de me résigner et plaçait mon thermos sous le bureau pour le moment.

" pas de problème, je comprend, mais c'est tout ce que j'ai... ce n'est pas grave, je m'en passerai pour le moment. "

il serai toujours temps de m'en resservir lorsque je ne pourrai vraiment plus tenir éveiller. pour l'instant, hormis les valises que j'avais sous les yeux, tout allait bien et la discussion qui s’annonçait allait sans aucun doute me retenir un bon moment sans que je n'ai envie de piquer du nez sur mon bureau. en effet, mon collègue n'y alla pas par quatre chemin, souhaitant visiblement profiter de mon expérience pour tenter de comprendre certaine chose qui le dépassait, des choses qui me dépassait aussi a son âge, mais que j'avais apprit a accepter.  

"J’irai droit au but : je veux des explications sur certaines choses. Tu sais que j’ai été nouvellement recruté, je ne sais donc rien. Ni sur la manière de procéder, ni même sur ce qui se cache entre ces murs.

Lors de ma première ronde, je suis tombé sur une animatronique, activée, hostile au premier abord, armée d’une hache et ne provenant pas de mon secteur. J’ignore comment elle est entrée, mais … Il semblerait que son activation soit involontaire. Est-ce normal ? "


je réfléchissait, me remémorant moi même mes propres éxpériance. oui, je savais parfaitement que les animatronics agissaient par eux même et qu'ils avaient même leurs propre conscience. a l'époque ou j'avais été confronté a eux, ils étaient en colère, c'est du moins l'impression que j'avais eu. aujourd'hui, les deux que j'avais rencontrés semblaient déjà plus enclin a la discussion qu'a l'époque. celui appelé Toy Bonnie avais même été mon compagnon de jeu lors de ma première nuit et même si c'était sans doute complétement stupide d'un point de vue extérieur, j’espérai quelque part qu'il m'appréciait un peu... en y repensant, je prenait peut être les choses trop a coeur, a croire que la solitude me pèse plus que je ne le pensait... enfin bref. je m'apprêtait a répondre aux interrogation de mon jeune collègue, mais était-il vraiment prêt a accépter mon point de vue ? je me décidai finalement a me lancer:

" et bien... déjà, ce qu'il faut savoir en travaillant ici, c'est qu'on dois mettre de coté toute forme de logique. tu apprendra rapidement et peut être a tes dépends que le rationnel n'a pas sa place.  ces lieux on connu un passé sombre et tourmenté qui a laisser ses traces. si tu t'es un peu intéresse a leurs histoire, tu sais sans doute qu'un tueur en série a sévit ici il y a des années, il s'est déguisé en mascotte pour attirer des enfants en coulisse et les a tuer. on ne sais pas pourquoi ni comment, mais je crois que c'est a partir de ce jour que les animatronics ont commencer a se montrer hostile, je n'ai aucune preuve de ce que j'avance, mais je pense qu'en tant que gardien de nuit,  ils nous voient comme une menace. j'en viens même parfois a me demander si il ne nous associe pas au tueur... peut être que nous lui ressemblons tous a cause de l'uniforme et qu'ils ne parviennent plus a faire la différence ? mais bon, comme je te le dis, je n'ai pas de preuve... c'est surtout que je n'ai pas d'autres explications a leur comportement. la seul chose qui est sure, c'est qu'ils sont méfiant. la manière de procéder est simple: surveiller, écouter et se protéger sois même, sans pour autant se montrer menaçant envers eux, voire même leurs montrer qu'on ne leur veut pas de mal... "

je me taisait, laissant le temps a Djamel d'assimiler ma longue spéculation, puis une impression de gêne s'empara de moi en me rendant compte que j'avais parler des animatronics comme si ils étaient vivants, ce qui pour moi était clairement le cas d'une certaine manière, mais lui allait sans doute me prendre pour un illuminé...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Lun 26 Oct - 16:15





« I want kno. Explain me. »

Nerveux et pourtant serein en apparence, timide si ce n’est approximativement pas de l’angoisse … En d’autres termes, un peu coincé et incertain de ses aptitudes. Bien que nous nous connaissions à peine, j’ai d’ores et déjà pu observer ses intonations, ses faits et gestes, ses tics et manies, et déduire à quel type d’individus il appartenait. Les personnes au tempérament nerveux et renfermé m’ont toujours… comment dire … effarouché pour une raison quelconque. Mais soit. On dirait qu’il était un tantinet penaud ; en effet, ayant refusé le café, breuvage que je trouve fort amer quand bien même on rajouterait deux, trois, quatre voire cinq sucres, Mike s’était résigné à en boire. Peut-être par amabilité. Je n’en sais trop rien et cela m’importe peu.

Par la suite, j’étais entré dans le vif du sujet, allant droit au but, lui faisant part de cette expérience plus qu’insolite à mes yeux. Mon approche avec Stella aurait pu mal se terminer, certes, je ne le nie pas, mais … Comment ? Pourquoi ? Quelle est la cause ? Sachant que mon supérieur n’avait nullement partagé ce phénomène : un détail tel que celui-ci, sans nul doute gardé sous un silence irresponsable, ne devait en aucun cas être enrobé de discours enjôleur et avaricieux. Des conséquences pour le moins dramatique pourraient se produire … et là, je doute pleinement que ce faciès et ses manières dignes de dirigeant ne le sauvent d’une droiture incontestable.

Espérant un retour sincère qui répondrait conformément à mon interrogatoire, je le guettais en conservant ma coiffe et mes mains posées sur mes cuisses tandis que mes doigts les tapotaient continuellement, ayant ainsi l’air plus ou moins patient en dehors de mon tic, alors qu’au contraire je ne l’étais pas : ce n’est pas dans ma nature de faire preuve de patience. Notamment lorsque quelque chose me tracasse et ce, loin de moi l’idée de vouloir enfreindre les règles, je le serai certainement davantage si je n’avais pas prit soin d’emporter mes armes. J’ai beau me canaliser sur mon interlocuteur qu’est Mike, mes sens sont tout aussi bien à l’écoute des sons extérieurs et me connaissant … Le moindre bruit suspect suffira à alerter mes automatismes.

" et bien... déjà, ce qu'il faut savoir en travaillant ici, c'est qu'on dois mettre de coté toute forme de logique. tu apprendra rapidement et peut être a tes dépends que le rationnel n'a pas sa place.  ces lieux on connu un passé sombre et tourmenté qui a laisser ses traces. si tu t'es un peu intéresse a leurs histoire, tu sais sans doute qu'un tueur en série a sévit ici il y a des années, il s'est déguisé en mascotte pour attirer des enfants en coulisse et les a tuer. on ne sais pas pourquoi ni comment, mais je crois que c'est a partir de ce jour que les animatronics ont commencer a se montrer hostile, je n'ai aucune preuve de ce que j'avance, mais je pense qu'en tant que gardien de nuit,  ils nous voient comme une menace. j'en viens même parfois a me demander si il ne nous associe pas au tueur... peut être que nous lui ressemblons tous a cause de l'uniforme et qu'ils ne parviennent plus a faire la différence ? mais bon, comme je te le dis, je n'ai pas de preuve... c'est surtout que je n'ai pas d'autres explications a leur comportement. la seul chose qui est sure, c'est qu'ils sont méfiant. la manière de procéder est simple: surveiller, écouter et se protéger sois même, sans pour autant se montrer menaçant envers eux, voire même leurs montrer qu'on ne leur veut pas de mal... "

J’ai sourcillé. Mes doigts ont arrêté de remuer.
….
Je n’ai pas tout compris, là. Je crois que j’ai littéralement bugé.

C’est donc là la raison qui a poussé Stella a m’injurié, a m’assaillir dans cet élan de rancune indomptée. Elle m’a aussi insinué que nous voulions les détruire ; elle et ses compères robotiques, car un meurtrier a délibérément profané ces lieux et engendré ces calamités ? Quelle personne insensée commettrait de pareils actes ? C’est tout bonnement inhumain. Vraiment. Je suis pourtant perspicace sur le fait que les humains soient pour la plupart des abrutis et incompétents sans nom, des êtres cruels et pathétiques, hypocrites et malsains or cette histoire familière à mes mille et une paranoïas conçues par mes idées noires est plus que véridique. Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le Diable lui-même. Néanmoins, je m’interroge : comment se fait-il que ceci me soit inconnu ? Je suis malgré moi ignare, et je songe sérieusement à en faire part au dirigeant … Tôt ou tard.

Je fronçais les sourcils. Ces bâtiments ont donc été bâtis sur une chronique, une trilogie barbare et mémorable … qui m’est néanmoins dissimulée. Puis, d’un mouvement lent mais certain, je glissais ma main sous mon veston, plus précisément dans une de mes poches intérieures.

« … La dialectique tout comme la logique n’a pas de place dans ce monde. Tu vas probablement me prendre pour l’un de ces individus ignorants et imprudents, je ne peux deviner, mais je t’admets que je ne sais que trop peu de choses au sujet de ces édifices. Les supplications de ma petite sœur m'ont amené à travailler ici. Tu viens là de m’apprendre de grandes choses … J’ai actuellement l’air quiet or ce n’est pas tout à fait le cas. Stella … Cette animatronique a insinuée la nuisance que nous étions à leur égard, mais jamais je n’aurai imaginé … Un tel cataclysme. Mon supérieur m’a conseillé ton expérience ; il ne m’a absolument rien dit et je crois savoir pourquoi désormais … »

Oui, maintenant, je pense avoir compris. Quoique. Il n’y a aucune certitude, uniquement des probabilités et opportunités.

« À moins que je fasse erreur, qu’il néglige les agissements de leurs mascottes favorites. Ce qui révélerait un danger imminent à nos dépends. Je me trompe ? »

Je délogeais finalement ma main de son refuge.
Un couteau de chasse, un pistolet.
Ces deux armes, je les posais au sol, à mes pieds.

« Je présume que mes armes ne doivent en aucun cas être utilisé en leur présence … Ça sera difficile. Je pense. »

Je me redressais ensuite et le regardais de nouveau. Démuni de sourire. Sérieux voire inexpressif. Cela m’interloquait.

« Je crois ce que je vois. Si je ne croyais pas au surnaturel, si je n’étais pas aussi paranoïaque … Je te prendrai sans aucun doute pour un cinglé, un Illuminati même. Mais … Tu les connais, et tu parles d’eux comme s’ils étaient vivants, Mike. Par conséquent, tu les as approchés, vus à maintes reprises, pas vrai ? Que sais-tu de plus ? »

Je veux connaître, comprendre. Un maximum.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Mar 27 Oct - 1:47

plus je regardai Djamel et plus je me  rendais compte que celui ci m'observait et notait le moindre de mes geste, mon attitude ma manière de parler... je n'avait rien a cacher, mais cela me mettait quand même un peu la pression et je m'éfforcait d'être le plus neutre possible, pour ne pas laisser paraître mon intimidation.

j'avais répondu a sa question de la facon la plus franche possible, avec ce que je savais et ce que j'avais pu observer et interpréter, sans aucune veritable certitude, ni aucun élément pour me dire si j'étais dans le vrais ou non. mais mon explication, aussi tordue qu'elle soit sembla convenir  Djamel qui avait déjà vu quelque chose, il me raconta alors sa rencontre avec une animatronic nommé Stella qui avait confirmer ma théorie. voila ce quei les animatronics craignait au finale, être brisé/ démentelé/oubliés... cela rejoignait également ce que j'avais comprit concernant springtrap et sa méfiance envers les humains. lui aussi avait été abandonné et enfermer dans une salle. je me mit a réfléchir avant de dire doucement:

- je les comprends quelque part... si ils ont déjà subit des dégradation ou des mauvais traitement, c'est normal qu'ils soient méfiants et cherchent a se protéger, avec les moyens dont ils disposent... du temps ou je travaillait ici, ils cherchqient vengance et ils était en colère... ils n'étaient pas ouvert au dialoque. de ce que j'en ait vu aujourd'hui, ca semble aller mieux de ce coté la.

je soupirai lorsque Djamel parlat de la direction, puis je répondit la première chose qui me vint a l'esprit:

- je pense que la direction n'en parle pas car sinon, ils feraient fuir tout les enventuels candidats, sans parler des rhumeur et la réputation térnie, la société a déjà eu sa dose a ce niveau la et ils ont toujours passé des choses sous silence. d'ailleurs, tu as bien lut notre contrat n'est-ce pas ?  tout ce que nous vivons ici, doit rester entre ses murs. c'est clairement spécifier. a mon avis, ce n'est pas pour rien...

je le regardait fouiller dans sa veste et sortir un couteau de chasse ainsi qu'un pistolet et fixai les armes a terre, surpris.

"Je présume que mes armes ne doivent en aucun cas être utilisé en leur présence … Ça sera difficile. Je pense. "

je le regardait a nouveau et lui répondit calmement:

- en effet. il pourraient te voire  plus encore comme une menace si ils voient que tu es armé. je sais que ca peut être rassurant quelque part de les avoir a porté de main, mais tu dois renoncer a tes armes. c'est en se montrant pacifique et innofensif qu'on parviendra a diminuer leurs craintes et a les apaiser. en tous cas moi, c'est ce que je fais. ils me terrifient, mais plus ca va et plus j'arrive a surmonter ma peur.

j'ajoutait toujours avec calme:

- tu travaille a Fredbear Family Diner il me semble ?  fait particulièrement attention a Springtrap. je ne sais pas si tu l'a déjà vu, c'est un ancien modèle Bonnie a ressort, comme ils l'appellent. il est grognon quand on l'observe et il arrive qu'un autre esprits, celui du tueur, en prenne le contrôle. c'est absolument terrifiant... mais je crois qu'il est triste aussi. et il n'a confiance en personne, surtout pas les humains. il se retrouve souvent enfermer dans sa pièce et de ce que j'ai comprit, c'est une chose qu'il déteste. en même temps, qui aimerai rester enfermé toute une nuit entre quatre mur, sans pouvoir en sortir librement ?  si tu as la possibilité de lui ouvrir si tu la trouve fermée, je pense qu'il appréciera... je ne peux malheureusement pas t'en dire plus, tout ce que je sais, c'est des indices que j'ai récupérer en observant et en les écoutant, je n'ai pas plus d'information. cela dit, je continue de chercher...  

au moins, Djamel n'avait pas l'air de me prendre pour un dingue, ce qui était déjà une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Ven 30 Oct - 19:11





« I want kno. Explain me. »

- je les comprends quelque part... si ils ont déjà subit des dégradation ou des mauvais traitement, c'est normal qu'ils soient méfiants et cherchent a se protéger, avec les moyens dont ils disposent... du temps ou je travaillait ici, ils cherchqient vengance et ils était en colère... ils n'étaient pas ouvert au dialoque. de ce que j'en ait vu aujourd'hui, ca semble aller mieux de ce coté la.

« C’est bizarre … »

Je pouvais certes appréhender cette conduite de la part de ces robots, or quelque chose me filait entre les doigts.
Mike conversait comme s’ils étaient des êtres vivants, comme nous, capables de ressentir des sentiments, semblables à nous autres ; j’ai pourtant ouï d’une oreille attentive ses propos, analyser chaque détails, y compris les plus minimes, en essayant de comprendre en écartant toute logique comme il l’avait si bien précisé au commencement de notre dialogue.
Nonobstant ceci, je n’arrivais pas à classer un quelque lien entre les meurtres et … Enfin, ce que je veux dire : pourquoi les animatroniques ? Ce ne sont que des êtres constitués de câbles et autres compartiments mécaniques. Je ne doutais nullement d’un semblant de surnaturel dans toute cette histoire, mais … Je ne sais pas. Peut-être que j’ai négligé une chose, un détail qui s’avère important. Il faut que je me renseigne.
Je ne tiens pas à ce que l’on m’agresse de nouveau … car si cela se reproduit … Ma sérénité sera sérieusement remise en question.

- je pense que la direction n'en parle pas car sinon, ils feraient fuir tout les enventuels candidats, sans parler des rhumeur et la réputation térnie, la société a déjà eu sa dose a ce niveau la et ils ont toujours passé des choses sous silence. d'ailleurs, tu as bien lut notre contrat n'est-ce pas ?  tout ce que nous vivons ici, doit rester entre ses murs. c'est clairement spécifier. a mon avis, ce n'est pas pour rien...

« Oui … Assurément … Ahem. »

Je n’ai lu que rapidement le contrat du moins … sans y porter une grande importance, je l’admets.
Je soufflais, quand bien même ce soupir s’apparentait singulièrement à un sifflement provenant d’un vent lointain ; la direction prend de très gros risques avec de pareils agissements. Si des malheurs, superficiels ou non, se produisent au sein de ces édifices … Ils ne pourront les garder sous silence. Pas éternellement du moins  Dans le cas contraire, de tels irresponsabilités seront jugés problématiques et insalubres, et je soupçonne l’affaire non-classée puisqu’il semblerait que la direction ait eu des ennuis. Auparavant.
En toute honnêteté, si je suis témoin, un jour comme tant d’autres, d’un événement néfaste qui pourrait mettre en danger des vies innocentes de Mère Nature, j’oserai tout ce qui sied à un Homme ; qui n’ose point n’en est plus un.

- en effet. il pourraient te voire  plus encore comme une menace si ils voient que tu es armé. je sais que ca peut être rassurant quelque part de les avoir a porté de main, mais tu dois renoncer a tes armes. c'est en se montrant pacifique et innofensif qu'on parviendra a diminuer leurs craintes et a les apaiser. en tous cas moi, c'est ce que je fais. ils me terrifient, mais plus ca va et plus j'arrive a surmonter ma peur.

Je dérivai le regard sur mes armes. Suis-je réellement inoffensif et pacifique de nature ?

- tu travaille a Fredbear Family Diner il me semble ?  fait particulièrement attention a Springtrap. je ne sais pas si tu l'a déjà vu, c'est un ancien modèle Bonnie a ressort, comme ils l'appellent. il est grognon quand on l'observe et il arrive qu'un autre esprits, celui du tueur, en prenne le contrôle. c'est absolument terrifiant... mais je crois qu'il est triste aussi. et il n'a confiance en personne, surtout pas les humains. il se retrouve souvent enfermer dans sa pièce et de ce que j'ai comprit, c'est une chose qu'il déteste. en même temps, qui aimerai rester enfermé toute une nuit entre quatre mur, sans pouvoir en sortir librement ?  si tu as la possibilité de lui ouvrir si tu la trouve fermée, je pense qu'il appréciera... je ne peux malheureusement pas t'en dire plus, tout ce que je sais, c'est des indices que j'ai récupérer en observant et en les écoutant, je n'ai pas plus d'information. cela dit, je continue de chercher...  

J’acquiesçais pour sa première interrogation.
Springtrap ? … Spring-Trap … ? … Non. Je ne le connais pas celui-là. Bien mois que ces camarades. Je levais un sourcil en lorgnant Mike. Il a bien dit … L’esprit du tueur ? C’est censé être rassurant ce genre de conneries ?
Mike m’a déjà bien éclairé sur mes incertitudes … mais il me manque encore bien trop d’informations. Où pourrai-je en soutirer sans peine ? Je levais ma main droite et approchais mes doigts de ma tempe pour me la masser circulairement ; à ma petite sœur peut-être ? À mon camarade, celui qui ne cesse de me téléphoner quelques minutes avant l’heure ? Hum … Je verrai bien.
Pour l’heure, tout ceci m’avait quelque peu embrouillé … Ah, mais le soir, il ne faut pas chercher. Je sais que je suis plus actif la nuit, mais tout de même ; il ne faut pas demander à ma cervelle de trop bosser.

« Non, je ne le connais pas. Je n’ai croisé que Stella. Et merci ; j’y songerai et j’essaierai de lui rendre ce service … Tant qu’il ne me saute pas dessus et que ça finisse mal. Pour lui ou pour moi. Tu m’as déjà bien aidé. Seulement, je ne peux pas m’empêcher d’y penser : n’est-ce pas dangereux de conserver tout ce qui se passe ici sous silence ? Franchement. Surtout si ces trucs ne sont pas vraiment amicaux. Pour quelques uns. Les dirigeants seront tenus pour responsables si jamais il y arrivait quoique se soit à leurs employés, et je ne pense pas qu’ils soient tous aptes à garder leur sang-froid face à ça. »

Je me tus, le temps de reprendre mes armes.

« Vraiment pas. »

Moi, prévoir trop vite les choses et m'inquiéter pour les autres ?
... Ouais bon. C'est un peu mon boulot dans un sens.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 1 Nov - 16:55

je ne savais pas a quoi m'attendre de la part de Djamel en lui faisant ces révélations, avais-je était un peu trop loin dans les description ?  je voulait popurtant être le plus honnête possible, pour éviter de mauvaise surprises a mes collègues, car je savais déjà a quoi m'en tenir avec les animatronics, je leurs avait fait face dans les pires moments et c'était sans doute moi qui les connaissait le mieux parmis les gardiens actuels. il était de mon devoir de faire profiter de mon expérience les nouvelles générations. Djamel n'eu pas l'air de me juger, il se contenta de dire, visiblement perplexe:

« C’est bizarre … »

je hochais la tête, et encore, le mot était faible. autant dire ce qui est, ce qu'il se passait dans les pizzeria depuis des années défiait toute les lois de la physique. c'était carrément surnaturel. mais Djamel aurait bien le temps de s'en rendre compte par lui même.

je le regardait ensuite, il semblait avoir du mal a faire la part des choses dans ce que je venait de lui dire, peut être en avais-je révéler trop d'un coup ?  je l'ignorai. quoi qu'il en soit, Djamel prit a nouveau la parole et je l'écoutait attentivement, de facon a pouvoir répondre le mieux possible a ses interrogations:

« Non, je ne le connais pas. Je n’ai croisé que Stella. Et merci ; j’y songerai et j’essaierai de lui rendre ce service … Tant qu’il ne me saute pas dessus et que ça finisse mal. Pour lui ou pour moi. Tu m’as déjà bien aidé. Seulement, je ne peux pas m’empêcher d’y penser : n’est-ce pas dangereux de conserver tout ce qui se passe ici sous silence ? Franchement. Surtout si ces trucs ne sont pas vraiment amicaux. Pour quelques uns. Les dirigeants seront tenus pour responsables si jamais il y arrivait quoique se soit à leurs employés, et je ne pense pas qu’ils soient tous aptes à garder leur sang-froid face à ça. »

je réfléchisssais. ses craintes était en effet justifiés, je connaissais Springtrap et je savais que la moindre parole maladroite pçuvait provoquer sa colère. c'est pourquoi je tentai de rassurer Djamel, en lui  donnant le conseil qui me semblait le plus sage:

- le mieux et de faire en sorte qu'il ne te vois pas... en gros, tu ouvre la salle et tu t'éloigne aussitôt. c'est le mieux au début. peut être qu'en remarquant que quelqu'un lui ouvre la porte chaque nuit pour le libérer, il deviendra moins hostile... mais il vaut mieux que tu évite au maximum les contact avec lui dans un premier temps et euh... si tu es amener a lui parler, parle lui comme a n'importe quel autre, sans faire d'allusion a son apparence. tu peux aussi garder tes armes si ca te rassure, mais je compte sur toi pour ne les utiliser qu'en tout dernier recours. je ne suis pas ton supérieur, je n'ai pas d'ordre a te donner, mais je préfère te conseiller pour t'éviter d'avoir des problèmes par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 138
Pizzas : 983
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 17
Localisation : ผ Le jour, je n'suis jamais au même endroit. La nuit, j'suis dans mon bureau.

Votre Personnage
En Couple ?: Non.
Race et État: Humain, et je suis en bonne santé.
Relations:
avatar
Gardien de Nuit
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Sam 5 Déc - 21:00





« I want kno. Explain me. »

- le mieux et de faire en sorte qu'il ne te vois pas... en gros, tu ouvre la salle et tu t'éloigne aussitôt. c'est le mieux au début. peut être qu'en remarquant que quelqu'un lui ouvre la porte chaque nuit pour le libérer, il deviendra moins hostile... mais il vaut mieux que tu évite au maximum les contact avec lui dans un premier temps et euh... si tu es amener a lui parler, parle lui comme a n'importe quel autre, sans faire d'allusion a son apparence. tu peux aussi garder tes armes si ca te rassure, mais je compte sur toi pour ne les utiliser qu'en tout dernier recours. je ne suis pas ton supérieur, je n'ai pas d'ordre a te donner, mais je préfère te conseiller pour t'éviter d'avoir des problèmes par la suite.

J’ai rangé mon arme à feu. Tout en prêtant l’oreille, mes doigts taquinaient nerveusement la fine lame, puis les dents acérées de mon canif … Il s’agissait là d’une gesticulation nerveuse et approximativement infantile; je ne m’en rendais pas forcément compte.

Donc, si j’ai bien assimilé le tout, je devais me vêtir de ce rôle qu’est le  bon samaritain, mais en toute discrétion ? Très bien, ce n’était pas un problème. En revanche, je ne pouvais affirmer pour le reste; en général, je peine à modérer mes franches paroles qui sont instantanément liés à mes pensées … Au vu des propos de Mike, j’en déduis que ce dénommé Springtrap est une vieille mascotte délabrée, donc ignoble à contempler … Si mon karma se joue de mon incrédulité et que je suis amené à le rencontrer bien plus tôt que prévu, je doute très sincèrement de ma comédie … C’est-à-dire sur la fausseté de mon jugement concernant l’individu isolé.

Ma foi. Je verrai bien. J’ose espérer que les conseils de Mike me seront fort favorables … Sinon, je ne serai nullement imputé des événements futurs.

Lorsqu’il eut terminé, je soupirai quand bien même cette expulsion d’air s’apparentait bien plus à un ronflement …

« Ouais, je vois … Merci, je suivrai tes conseils et j’essaierai de limiter ma franchise. » dis-je en hochant continuellement la tête, vague et lente avant d’obliquer la tête, fermant provisoirement les yeux. « Fatigué … Ce genre de truc donne mal au crââââne … Haaa … Je ne suis pas sorti des ronces, encore … » me lamentai-je.

Pourquoi ai-je posté ma candidature pour ce poste, déjà ? Ah ouais, pour apporter un bonheur presque chimérique à ma petite sœur … et parce qu’il ne restait plus que cet emploi. J’aurai dû lire le contrat avec un peu plus d’attention, somme toute. J’ouvris mes mirettes et me repositionnai correctement en cessant de jouer avec mon couteau, et demandai :

« Je comprends un peu mieux le concept … Mais, il y a quelque chose qui me chagrine.  L’esprit du tueur là … qui hante ce Springtrap … Pourquoi le hante-t-il, justement ? Quel est le lien ? »

En tant que paranoïaque de première renommée et fanatique de surnaturel en tout genre, cette question était indéniable. Par ailleurs, elle concernait également les autres mascottes. J’ai bien un hypothèse en tête, mais … Non. Elle pourrait paraître farfelue.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   Dim 6 Déc - 2:53

je regardait toujours Djamel, en sentant la fatigue me gagner aussi. certes, parler de mes expériences passé et de mes spéculation hasardeuses me passionnait, mais mon temps de sommeille en retard me rattrapait et je commençait a regarder avec envie mon thermos de café.

regardant rapidement Djamel comme pour lui demander si ça ne l'ennuyait pas que j'en prenne un seul devant lui, je commençai a me servir. l'odeur du café chaud ne tarda pas a se rependre dans la pièce, d'autant plus que j'avais prit l'habitude de le faire assez fort, c'était le seul moyen que j'avais trouver pour rester lucide le plus longtemps possible. cela dit, je refermait aussitôt le thermos de façon a ne pas accommoder d'avantage mon  collègue qui d'ailleurs prit la parole:

Ouais, je vois … Merci, je suivrai tes conseils et j’essaierai de limiter ma franchise.

je hochait la tête et lui répondit calmement:

- ce n'est pas la franchise le problème disons que... il faut être diplomate. ne pas leurs chercher des noises... que ce soit Springtrap ou un autre, il peuvent se montrer particulièrement succeptibles et c'est la que ca devient dangereux...

tout en parlant, j'avalait lentement une gorgée de café

- désolé, je ne pouvait vraiment plus tenir, je n'ai pas assez dormit et il faut qu'on tienne encore le coup une heure ou deux... ca va aller pour toi ?

je le voyait en effet presque piquer du nez, il sembla même s'être endormit quelques secondes, avant qu'il ne reprenne a nouveau la parole:

Fatigué … Ce genre de truc donne mal au crââââne … Haaa … Je ne suis pas sorti des ronces, encore … Je comprends un peu mieux le concept … Mais, il y a quelque chose qui me chagrine.  L’esprit du tueur là … qui hante ce Springtrap … Pourquoi le hante-t-il, justement ? Quel est le lien ? »

je réfléchissais. cetter quetion, je me l'était déjà poser. j'avais suffisament était confronté avec les animatronics pour savoir qu'ils étaient bel et bien hanté, mais "pourquoi", ca je n'en savais rien. l'explication se trouvait peut être dans le tout premier crime, la ou tout avait commencer... une forme de magie peut être... une magie qui me faisait froid dans le dos. je préférais être franc sur le sujet:

- sincèrement, je ne sais pas... les âmes tourmentées ont toujours eu tendance a errer entre deux monde, mais généralement, c'est sous forme d'esprits, elles se manifestent a travers les objets et de différentes manières... mais quel genre de puissance peut forcer une âme a rester prisonnière d'un réceptacle pour l'animer afin d'assouvir sa vengeance, ça je n'en sais rien... une forme de magie peut être, comme une sorte de lien spirituel entre les animatroniques et les enfants qui les hantent... quand au meurtrier, son âme aurait pu être emprisonnée a l'intérieur de Springtrap avec le même type de lien, peut être qu'il fuyait quelque chose... ou quelqu'un. mais de ce que j'en sais, les mécanisme du costume n'étant pas sécurisés, il s'est alors retrouver piégé et estropié a l’intérieur, comme dans une sorte de purgatoire... et toi, tu aurais une théorie sur le sujet ?

j'ignorai si il avait une idée, mais aussi farfulues qu'elle soit si c'était le cas, ca ne serai surement pas pire que la mienne, qui était déjà bien pérché, mais quand on avais aucun moyen de savoir si on était dans le vrais ou non, on faisait comme on pouvait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I want know. Explain me. |x| Pv Mike   

Revenir en haut Aller en bas
 
I want know. Explain me. |x| Pv Mike
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contract of Mike Knox
» Mike Leigh
» Honda NSR 500 Mike Doohan (tamiya 1:12)
» MAYHEW Mike
» re "mike the bike"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fazbear World :: Lieux d'RPG :: Pizzeria "Freddy Fazbear's Pizza"-
Sauter vers: